Home / Actualité / ASSEMBLEE NATIONALE Une nouvelle législature légale, mais… pas élégante

ASSEMBLEE NATIONALE Une nouvelle législature légale, mais… pas élégante

L’Assemblée nationale  est installée, son président est connu : il s’agit de Moussa Timbiné, le diablotin ou l’enfant terrible du Rpm. Le ‘’mal élu’’ a  reçu son coup suite à un forcing avec la bénédiction du président IBK. Mais, le RPM ne sortira pas de cette épreuve sans dommage.

Depuis la publication de l’arrêt de la Cour constitutionnelle proclamant les résultats définitifs des élections législatives de 2020, le jeudi 30 mai, le pays a connu des manifestations, parfois violentes.  De Kayes à Sikasso en passant par Kati, Moribabougou, Bougouni, Niena, toutes les Communes de Bamako…, des Maliens ont manifestés leur mécontentement. Des pneus sont brûlés et des barricades érigées. La Cour Constitutionnelle est restée droit dans ses bottes. Le gouvernement vient d’exécuter une des conclusions du Dialogue national inclusif. De l’avis des certains maliens, la nouvelle législature est légale, mais pas élégante. Elle semble aller à contre courant du peuple.

Depuis, le mardi 5 mai, des députés ont répondu à l’appel du secrétaire général de l’Assemblée national, pour s’inscrire et se procurer du kit parlementaire. Les premiers arrivés pour s’inscrire sont surtout, ceux qui seraient « mal élus ». Arborant fièrement leur écharpes, un insigne sur la poitrine  et tenant un sac à main, ils se sont immortalisés en faisant des ‘’selfis’’. Des images qui inondent les réseaux sociaux. La page des élections est tournée.

L’Etat colmate les conséquences de ces élections législatives. Le coût matériel est très important : un commissariat brulé, des feux de circulation cassés, des goudrons endommagés avec les brulures de pneus.

En réalité les élections sont un prétexte. Les vrais motifs de ces mécontentements des  populations sont connus : la mal gouvernance. Pas d’école, pas d’électricité, pas un système sanitaire adéquat, la corruption à ciel ouvert, aucun secteur ne fonctionne normalement. Pis, le manque d’espérance.  C’est cela qui fait révolter le peuple.

Il y a un semblant de calme  dans ces différentes localités qui étaient en ébullition sans qu’on ne trouve  une solution aux problèmes.  Aujourd’hui, nous avons une assemblée bien installée, après le spectacle désolant des Rpmistes. C e parti, avec la majorité ne s’est jamais uni quant il s’agit de parler d’une seule voix. Même son président fondateur en a souffert de ce manque de cohésion et de sa mollesse, quand il s’agit d’agir positivement. Tous les premiers ministres d’IBK en ont aussi souffert du péché mignon des Tisserands. Aujourd’hui, tout le secret du Rpm, de Diarrassouba et de Timbiné sont sur la place publique. La honte.

Levy Dougnon

 

About Aly Dolo

Check Also

LUTTE CONTRE COVID-19 L’Etat a-t-il failli à son devoir ?

Depuis quelques jours, les jeunes se réunissent à la plage de Missabougou, pendant cette période de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *