Home / A la une / Attaque à Djenné Les terroristes font parler d’eux encore à Kouakourou!

Attaque à Djenné Les terroristes font parler d’eux encore à Kouakourou!

Le camp de l’armée malienne situé dans le village de Kouakourou, cercle de Djenné a fait d’une attaque terroriste, le lundi dans la soirée. Le bilan provisoire de cette énième attaque perpétrées par des hommes sans foi ni loi est d’un civil tué et d’un autre porté disparu.

Selon une source locale, des individus lourdement armés ont fait irruption dans le village juste après la rupture du jeun. Dès les premiers coups de feu, les populations sont restées tapis dans leurs maisons. Une fois dans le village, ils ont commencé à faire des tirs de sommations en direction du camp des forces armées maliennes et des échanges tirs en ont suivi. Très déterminés à occuper le camp des Fama, les assaillants ont réussi à atteindre leur objectif.

Dans leur forfait, ils ont emporté des armes, des munitions… les chaises et les tentes de nos forces armées n’ont pas été épargnées. Le constat après leur départ est triste et alarmant. Les assaillants ont carrément saccagé le camp. Après cette attaque ignoble, la population de Kouakourou vit la peur au ventre.

Selon les témoignages de la population de Djenné, une colonne de véhicules militaires aurait traversé la ville, mardi 28 avril 2020, probablement pour épauler leurs frères d’armes en difficultés dans la zone de Kouakourou. Cette localité est en proie à l’insécurité depuis un certain temps.

Selon des sources concordantes, un détachement de l’armée devrait en principe arrivée à Kouakourou aujourd’hui pour remplacer l’équipe en place.

Le village de Kouakourou situé sur un ilot est à une cinquante de kilomètres de la ville de Djenné. La population vit de la pêche et des retombées du bourgou. Depuis 2016, cette zone est infectée par des terroristes. La dernière attaque remonte du second tour des législatives pendant laquelle des matériels électoraux ont été emporté. En 2017, les terroristes avaient reçu à installer un embargo sur la population. Pour mettre la population à l’abri des attaques récurrentes, les autorités doivent mettre en place un plan de sécurisation approprié.

Ibrahim Sanogo dit Oliver

About Aly Dolo

Check Also

ELECTION DU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE Le ‘’vieux briscard’’ ou le ‘’Diablotin’’ ?

Le nouveau président de l’assemblée nationale sera élu aujourd’hui. Le ‘’vieux briscard’’  Mamadou Diarrasouba affrontera …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *