Home / A la une / BRIGADE TERRITORIALE DE LA GENDARMERIE DE DIEMA Attaque meurtrière de la part des djihadistes

BRIGADE TERRITORIALE DE LA GENDARMERIE DE DIEMA Attaque meurtrière de la part des djihadistes

Le lundi 10 février 2020, la Brigade Territoriale de Gendarmerie de Diéma, a été l’objet d’attaque meurtrière de la part des djihadistes.

Le Commandant de la Brigade Territoriale, le Major Abdoulaye DISSA, que nous avons rencontré donne des détails sur les circonstances de cette attaque barbare perpétrée contre ses éléments. « Vers 4 heures du matin, explique  le CB, encore sous le choc, les tirs ont retenti. Auparavant, le Maire de la commune rurale de Dioumara-koussata, Fodé TRAORE, informé lui-même par les populations de Ballabougou, un village de sa commune, m’a appelé pour me signaler la présence des individus suspects, enturbannés (une vingtaine), à bord d’un véhicule et des motos. Vers 22 heures, j’ai alerté les différentes positions afin de renforcer la surveillance dans la ville ».  Il poursuit : « arrivés à Torodo, situé à mi-chemin entre Dioumara et Diéma à 35km, les djihadistes ont éteint les phares de leurs engins pour stationner. Les renseignements qui me sont parvenus ont fait savoir que le fil s’est ensuite ébranlé en direction de Namabougou, un autre village. Quand ils sont rentrés à Diéma, ils se sont dirigés à pieds vers la BT du côté Est pour commettre leurs forfaits ». Selon toujours le CB de la brigade territoriale de de Diema « Ils ont lancé une roquette pour tenter de bousiller la sentinelle postée auprès du mur. Des éléments se trouvaient dans les locaux, d’autres dans la cour. C’est en ce moment qu’on m’a téléphoné pour me dire que la BT est sous le feu. Mes éléments ont riposté sérieusement. Le combat a duré plusieurs heures (de 04h à 06h). Le bilan porte sur  2 djihadistes tués, 1 gendarme mort. On note 2 gendarmes blessés dont 1 dans un état grave. Le gendarme gravement atteint a été transporté d’urgent à Bamako pour recevoir des soins. Dans leur combat, les éléments de la BT ont reçu le soutien du renfort militaire présent dans la zone depuis deux semaines ».

Le CB a lancé un appel pressant à l’endroit des populations du cercle de Diéma afin qu’elles renforcent davantage la collaboration qui existe déjà entre elles et les forces de sécurité dont le rôle primordiale, a-t-il souligné, est la sécurisation des personnes et leurs biens, ainsi que la défense de  l’intégrité territoriale.

Dès l’annonce de la triste nouvelle, le Préfet Abou DIARRA, à la tête d’une délégation composée du deuxième Adjoint au Préfet Bakary Dioman DIAKITE, du Président du Conseil de cercle Makan KOMA, du Maire de la commune rurale de Diéma, Abdoulaye SISSAKO, s’est rendu sur le lieu du sinistre pour constater, de visu, les dégâts et présenter des condoléances à nos vaillants combattants pour ceux qui ont perdu la vie. Le Préfet Abou DIARRA a souhaité que les effectifs de la BT soient multipliés et que l’Etat mette à leur disposition des matériels qu’il faut,  pour accomplir  leurs missions régaliennes.

  1. Diarra

About Aly Dolo

Check Also

ELECTION DU PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE Le ‘’vieux briscard’’ ou le ‘’Diablotin’’ ?

Le nouveau président de l’assemblée nationale sera élu aujourd’hui. Le ‘’vieux briscard’’  Mamadou Diarrasouba affrontera …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *